AMB
samedi 29 février 2020

Fiches

SA.313B/C Alouette II

Alouette II

Lorsqu'elle quitte le giron de la Force Aérienne le 1er avril 1954, l'Aviation légère de la Force Terrestre ne dispose que d'appareils à voilure fixe. Il s'agit principalement de Piper L18C, répartis au sein des 15e et 16e escadrilles d'Aviation légère, stationnées sur la base de Bützweilerhof, en République fédérale d'Allemagne.

Lire la suite : SA.313B/C Alouette II

SF-260M/D

A la fin des années 60, la Force Aérienne projette le remplacement de ses SV-4, avions mythiques s'il en est mais dépassés et dont la maintenance s'avère de plus en plus onéreuse et difficile. Plusieurs types d'appareil sont pressentis pour prendre la succession des vénérables biplans. Le marché est finalement attribué au Siai Marchetti SF-260M. La Force Aérienne devient ainsi le premier client militaire du petit monomoteur italien.

SF-260 - ST-35 - camouflage Vietnam
SF-260
SF-260 - ST-20 - camouflage Vietnam

Lire la suite : SF-260M/D

Sikorsky HSS-1/S-58C

HSS-1 / S-58

Début des années 1960, les missions de recherche et de sauvetage en mer sont assurées par trois vedettes rapides du Service de Sauvetage Air-Mer (S.S.A.M.) basées à Nieuport. Cette unité est dissoute le 1er avril 1961. Pour la remplacer, le gouvernement belge a, en effet, choisi d'acheter cinq hélicoptères Sikorsky HSS-1 fabriqués sous licence par la firme française Sud Aviation.

Lire la suite : Sikorsky HSS-1/S-58C

Spitfire F(R).14

A la fin du deuxième conflit mondial, l'aviation belge se rééquipe. Son principal fournisseur n'est autre que la Royal Air Force dont les dépôts regorgent d'un important et encombrant matériel excédentaire. La Belgique dispose à l'époque de deux escadrilles de chasse équipées de Spitfire Mk XVI mais les Britanniques en réclament la restitution. L'Aviation militaire passe alors commande de Spitfire Mk XIV pour équiper ses wings de chasse de jour, le 160e Wing (futur 1er Wing) et le 161e Wing (futur 2e Wing).

Spitfire F(R) 14 Spitfire F(R) 14

Lire la suite : Spitfire F(R).14

Spitfire Mk IX

Le Spitfire est considéré par beaucoup comme le chasseur à hélice par excellence. Construit dans la deuxième moitié des années 30, il a traversé la deuxième guerre mondiale, présent sur tous les fronts.

Spitfire Mk IX
Spitfire Mk IX
Spitfire Mk IX

Lire la suite : Spitfire Mk IX

SV4Bis

En 1948, la toute jeune Force Aérienne Belge, qui vient d’acquérir son statut d’arme autonome, cherche à se rééquiper en avions d’écolage pour assurer la formation de ses élèves-pilotes. Elle opte pour un biplan de conception entièrement belge, le Stampe & Vertongen SV4b. C’est un appareil qui n’est pas tout à fait inconnu pour les autorités militaires car quelques mois avant que n’éclate la deuxième guerre mondiale l’Aéronautique militaire en avait déjà commandé trente exemplaires.

SV4B - V26
SV4B - Photo via L. Servais
SV4B - Photo via L. Servais

Lire la suite : SV4Bis

T-33 T-Bird

A l'aube des années 50, la Force Aérienne perçoit ses premiers F-84E et G Thunderjet. Pour faciliter la transformation de ses pilotes sur avion à réaction, elle reçoit dans le cadre du MDAP 38 Lockheed T-33A et un RT-33A. Le premier avion est réceptionné le 10 mars 1952 tandis que les derniers sont livrés en 1956.

T-33 - TR 043
T-33 - FT 9
T-33 - FT 36

Lire la suite : T-33 T-Bird

T-6 Harvard

Le North American T-6 fut entre 1947 et 1962 le principal avion d’entraînement avancé de la Force Aérienne. Les premiers appareils, acquis auprès des Etats-Unis – dans le cadre du MDAP – mais également de la Koninklijke Luchtmacht, furent affectés à l’Ecole de Pilotage Avancé de Brustem ainsi qu’à l’Ecole de Chasse de Coxyde. Lorsque l’EPA déménagea sur la base de Kamina, au Congo belge, elle y transféra quelques un de ses appareils tandis qu’une livraison d’appareils provenant de Rhodésie venait compléter le parc.

T-6 Harvard - H 109
T-6 Harvard - H 146
T-6 Harvard

Lire la suite : T-6 Harvard

Tiger Moth

Biplan d'entraînement de base de la RAF, le Tiger Moth est le premier avion sur lequel ont appris à voler la plupart des pilotes belges engagés aux côtés des Britanniques dans le second conflit mondial. Il peut dès lors paraître logique qu'en 1946, lorsqu'elle entreprend de reconstituer une école de pilotage élémentaire en Belgique, la Force Aérienne décide de se doter d'appareils de ce type. Ce choix est pourtant dicté par l'impossibilité pour les usines Stampe & Vertongen, sévèrement touchées par les bombardements, de répondre à court terme à la demande de l'armée qui souhaite acquérir des SV4b.

Tiger Moth 6
Tiger Moth 27
Tiger Moth T8

Lire la suite : Tiger Moth

Westland Sea King Mk48

C’est en 1973 que la Force Aérienne envisage l’achat de nouveaux hélicoptères de recherche et de sauvetage en remplacement de ses Sikorsky S-58. Ceux-ci ont en effet atteint les limites de leur potentiel et leur équipement n’est plus du tout adapté aux exigences des missions assignées à la 40ème escadrille.

Sea King RS 02
Sea King Mk 48 - RS 01
Sea King RS 03

Lire la suite : Westland Sea King Mk48