AMB
Monday 24 February 2020

Alpha Jet : vers une deuxième vie

titre ajet
Le 3 février 2020, soit trois semaines à peine après l'atterrissage des trois derniers Alpha Jet de la Composante Air à Beauvechain, plusieurs acquéreurs potentiels se sont rendus sur la base brabançonne afin d'examiner plus en détail les appareils proposés à la vente par la Défense. Le marché porte sur 25 avions répartis en trois lots.

Les deux premiers concernent 12 avions (2x6) arrivés à bout de potentiel et stockés à Beauvechain depuis des mois, voire des années pour certains. Tous les trois à six mois, ils sont sortis de leur hangarette et placés sur vérins. Leurs systèmes électriques et hydrauliques sont contrôlés, ainsi que les commandes de vol, amortisseurs et pneumatiques. Ces appareils devront impérativement subir une inspection majeure en usine pour pouvoir reprendre l'air. Le troisième lot regroupe 13 avions qui disposent encore d'un certain potentiel. Deux lots supplémentaires portent respectivement sur les pièces de rechange et un simulateur de vol, qui quitteront Cazaux à destination de la Belgique. L'armement des avions est exclu du marché. Il est à noter que si la Composante Air fournira l'historique de chacun de ces Alpha Jet, la documentation technique reste propriété intellectuelle de Dassault et il appartiendra à l'acquéreur de prendre contact avec l'avionneur pour pouvoir en disposer.

Sièges Alpha Jet 1B Désossage de l'AT08 Instruments Alpha Jet 1B
Carénages moteur Alpha Jet 1B - AT08 dans le hangar de maintenance Alpha Jet 1B - AT08 dans le hangar de maintenance
Alpha Jet 1B - AT08 dans le hangar de maintenance Alpha Jet 1B - AT08 dans le hangar de maintenance Dépose des instruments


Sur le plan technique, avant de pouvoir être vendues, les machines doivent être démilitarisées. Les sièges éjectables sont déposés et leur kit de survie est retiré. La dépose des sièges permet également de faciliter l'accès aux postes de pilotage dont certains systèmes et instruments, comme le TACAN ou l'IFF, à vocation purement militaire, doivent être retirés. Les fréquences radio sont également effacées. Toutes ces opérations prennent en moyenne une quinzaine de jours par appareil. Début février, les deux derniers avions du lot 2 étaient en cours de reconditionnement. Les treize derniers appareils, alignés sur le parking en face de la maintenance, suivront dans la foulée.

Alpha Jet 1B à vendre ! Alpha Jet 1B à vendre ! Alpha Jet 1B à vendre !
Alpha Jet 1B à vendre ! Alpha Jet 1B à vendre ! AT06  - premier Alpha Jet modernisé Alpha Jet 1B à vendre !
Alpha Jet 1B à vendre ! Alpha Jet 1B à vendre ! Alpha Jet 1B à vendre !


Quelques techniciens français de l'Escadron de Soutien Technique Aéronautique de Cazaux ont été déployés à Beauvechain pour effectuer la dépose des réacteurs Larzac. En effet, depuis plusieurs années, les Alpha Jet belges volent avec des moteurs français car les moteurs belges ont épuisé tout leur potentiel. Ces réacteurs sont déposés, inspectés et conditionnés avant d'être placés dans des conteneurs. De retour en France, ils pourront être avionnés rapidement sur des machines de l'Armée de l'Air. Seuls trois moteurs subiront une révision de leurs huit modules en atelier avant d'être remis en ligne.

Inspection du moteur Larzac Inspection du moteur Larzac Moteur Larzac prêt à être emballé


Les réacteurs belges devant eux aussi être révisés, c'est par la route que les 25 appareils quitteront Beauvechain. Ils pourront alors entamer leur deuxième vie sous d'autres cieux. Il ne restera plus alors que quatre Alpha Jet aux couleurs belges pour nous rappeler les quarante années de bons et loyaux services du petit biréacteur à l'élégante silhouette de dauphin : l'AT20 a été érigé sur une stèle à Cazaux aux côtés d'un Alpha Jet français, l'AT21 sert de cellule d'instruction pour les élèves techniciens de l'École royale des Sous-officiers de Saffraanberg, l'AT31 est destiné au Musée royal de l'Armée et d'Histoire militaire de Bruxelles et l'AT32 a rejoint le parc du 1 Wing Historical Centre de Beauvechain.


Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere et Vincent Pécriaux
Tous nos remerciements à l'adjudant major Velkeneers et au personnel technique du Flight Alpha Jet. (AMB février 2020)