AMB
Monday 21 October 2019

Heliflight

Historique

La création de l'heliflight de la Marine remonte à 1962 lorsque deux Sikorsky HSS-1, codés OT-ZKG (B7) et OT-ZKH (B8), sont prélevés sur le parc hélicoptères de la 40ème escadrille et mis à la disposition de la Force Navale. Les deux appareils, dont la base reste Coxyde, se spécialisent dans la recherche et la destruction de mines. Ils sont pour ce faire équipés d'une perche spéciale permettant de tracter un détecteur de mines. Ils assurent également des missions de garde-côtes et de surveillance des zones de pêche et apportent un soutien logistique aux unités de la Force Navale. Les deux Sikorsky, arrivés à bout de potentiel, seront retirés du service en 1976, année au cours de laquelle le B7 sera perdu dans un accident à Saint-Idesbald.

badge-marine-old.gif
banavy.gif

Ce retrait n'entraîne pas la dissolution du flight puisque dès 1971 trois Alouette III ont été prises en compte. Bien qu'ils appartiennent administrativement à la 40ème escadrille et qu'ils soient stationnés sur la base de Coxyde, les appareils sont entretenus par la Marine qui assure également la formation des équipages.

Alouette 3
Alouette 3 en Maintenance
Alouette 3 - OT ZPA

Les trois hélicoptères, immatriculés OT-ZPA (M1), OT-ZPB (M2) et OT-ZPC (M3), remplissent essentiellement des missions de ravitaillement en vivres et pièces de rechange à partir des navires logistiques Zinnia et Godetia au profit des autres bâtiments de la Marine. Ils sont également utilisés pour les vols de liaison, le sauvetage en mer et les évacuations médicales.


Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere et Vincent Pécriaux
Note: Reproduction interdite sans l'accord préalable écrit de leurs auteurs respectifs