AMB
Saturday 16 November 2019

Wings parade 2019

Wings parade 2019


Le 2 octobre s'est déroulée sur la base de Beauvechain la cérémonie de remise des brevets des nouveaux pilotes de la Défense. La promotion pilotes 2016 compte sept membres.

Wings parade 2019 Wings parade 2019 Wings parade 2019
Wings parade 2019 Wings parade 2019 Wings parade 2019


Trois sont issus des promotions SSMW152 et POL167 de l'Ecole Royale Militaires et quatre appartiennent au cadre auxiliaire. Quatre des jeunes brevetés ont suivi la filière chasse et ont effectué une partie de leur formation aux Etats-Unis au sein de l'ENJJPT (1). Un autre a suivi la filière hélicoptère à Dax. Les deux derniers ont suivi leur cursus à Avord.

Wings parade 2019 Wings parade 2019 Wings parade 2019
Wings parade 2019 Wings parade 2019 Wings parade 2019
Wings parade 2019 Wings parade 2019 Wings parade 2019


La promotion se distingue de celles de ces dernières années par la présence d'une jeune femme, le lieutenant aviateur Lucile Quodbach. En plus d'être un des (encore trop) rares pilotes féminins de la Défense, elle est la petite-fille Jean-Pierre Quodbach, ancien pilote de F-84F et RF-84F, breveté avec la 134e promotion en mai 1958. Elle poursuivra sa formation au 15e Wing sur C-130H.

Wings parade 2019 Wings parade 2019 Wings parade 2019
Wings parade 2019 Wings parade 2019 Wings parade 2019
Wings parade 2019 Wings parade 2019
Wings parade 2019 Wings parade 2019 Wings parade 2019
Wings parade 2019 Wings parade 2019 Wings parade 2019


Le parrain

Wings parade 2019Fernand Jacquet est une figure de l'aviation belge. Né le 2 novembre 1888, il obtient ses brevets civil et militaire en 1913. Durant la Première Guerre mondiale, il est affecté à la 2e escadrille et à la 1ère escadrille avant de se voir confier le commandement du Groupe de Chasse, créé en février 1918. Il termine la guerre avec un total de 7 victoires homologuées, dont la première victoire de l'Aviation militaire belge, obtenue sur un Aviatik le 17 avril 1915. Il est aussi le premier récipiendaire belge de la Distinguished Flying Cross britannique.

A l'issue du conflit, il participe à l'essor de l'aviation civile belge au sein de la Société Anonyme Entreprises Générales d'Aéronautique (SEGA) et de l'Atelier de Construction Aéronautique de Zeebruges notamment. Lorsque les Allemands envahissent à nouveau la Belgique, il entre dans la résistance et fait entre autres partie d'une filière d'évasion d'aviateurs alliés, ce qui lui vaudra d'être arrêté par l'occupant en 1942. Fernand Jacquet est décédé le 12 octobre 1947.

 


(1ENJJPT -  Euro-NATO Joint Jet Pilot Training Program


Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere et Vincent Pécriaux