AMB
Friday 18 October 2019

F-16 Multinational Fighter Program

vp titre mnfp 2015


Le succès d'un programme aéronautique de l'ampleur de celui du F-16 n'est pas le fruit du hasard. Il repose sur une étroite collaboration et un solide partenariat entre les industriels et les utilisateurs de l'appareil. C'est sur la base de Beauvechain, là où s'est écrite la première page de l'histoire des F-16 de la Force Aérienne, qu'ont été célébrés les quarante ans de ce partenariat.

F-16AM Badge F-16 MNFP F-16AM - KDL

 

Le 10 juin 1975, les gouvernements belge, danois, néerlandais, norvégien et américain signaient un Memorandum of Understanding (MoU) concernant la fourniture et la production d'un lot initial de 998 F-16A/B, complété durant les années quatre-vingt par 169 appareils supplémentaires. Cette signature instituait le Multinational Fighter Program (MNFP) dont le but est de promouvoir au maximum la standardisation entre les différentes forces aériennes concernées, que ce soit sur le plan du développement, de la modernisation ou des procédures de mise en œuvre.

F-16AM - FAP La secrétaire générale et les membres du Steering Committee F-16AM - FAP

 

Le MNFP est constitué d'un Secrétariat permanent, basé à Bruxelles, et d'un Comité directeur (Steering Committee) composé d'un membre de chacune des parties au MoU. Ce Comité dirige l'évolution du programme et veille au respect du MoU. Il est épaulé dans ses tâches par deux sous-comités : le Contractual and Financial Sub-Committee, en charge des questions contractuelles, juridiques et financières, et l'Operational and Logistical Requirements Sub-Committee, compétent pour la logistique, des fournitures, la maintenance, l'entraînement, la standardisation et l'interopérabilité.

F-16AM - KNL (Norvège) F-16AM - KLu F-16C - USAF

 

Le MNFP compte un sixième membre depuis la conclusion d'un nouveau MoU auquel a adhéré le Portugal le 9 juin 2000. Il se fonde sur le principe du partage proportionnel des coûts entre les pays participants, principe appliqué notamment dans le programme MLU proposé par les États-Unis à leurs partenaires européens en 1987. Autre élément-clé, l'interopérabilité sur le plan de l'entraînement – le Fighter Weapons Instructor Training (FWIT) en est un exemple – mais également dans le cadre d'opérations multinationales, comme ce fut le cas dans les Balkans, en Afghanistan, en Libye et aujourd'hui encore au-dessus de l'Irak ou de la Syrie. Le MNFP est donc un acteur de premier plan dans l'évolution de l'avion de combat le plus prolifique de ces dernières décennies, construit à ce jour à plus de 4000 exemplaires.

F-16AM - FA-132 - Belgian Air force F-16AM - KNL F-16AM - FA-124 - Belgian Air force

Texte et photos : Vincent Pécriaux