AMB
Monday 22 July 2019

349e escadrille

349 Sqn

Dès 1940, le gouvernement belge en exil à Londres exprime son inquiétude sur la vulnérabilité du Congo. La colonie belge est en effet une source importante de matières premières et la protection de ces ressources est vitale pour l'effort de guerre. Les autorités britanniques sont approchées afin d'examiner la création d'une ou de plusieurs unités destinées à assurer la protection aérienne du Congo.

Finalement, l'Air Ministry accepte d'allouer à cette tâche 24 P-40 Tomahawk. En novembre 1942, le 349 squadron est formé administrativement à Padgate, en Grande-Bretagne. Bientôt, personnel et avions embarquent sur différents navires pour l'Afrique. Le 11 janvier 1943, l'unité est officiellement créée à Ikeja, au Nigéria, où, avec seulement trois P-40 et deux Harvard, elle ne mène quasi aucune mission opérationnelle.

Spitfire Mk XVI Meteor F.8 Meteor F.4

En juin 1943, l'escadrille revient enfin en Angleterre et reçoit quelques Spitfire Mk V sur la base de Wittering. Leur remplacement par des Spitfire Mk IX n'intervient qu'en 1944. C'est sur ces appareils que la 349 franchit les côtes normandes à l'aube du 6 juin 1944. Pressentie un moment pour être transformée sur Tempest, c'est malgré tout sur Spitfire qu'elle porte ses derniers coups au IIIe Reich. A la fin du conflit, son tableau de chasse est de 15 victoires aériennes, dont une sur un V1.

Après l'armistice, l'escadrille opère successivement depuis Wunstorf et Fassberg, sur Spitfire XVI. La rétrocession des ces appareils à la Grande-Bretagne entraîne leur remplacement par des Spitfire XIV en mars 1947. Entre-temps, la 349 est rentrée en Belgique et a rejoint son nouveau nid, la base de Beauvechain, pour former avec la 350 le 160e Wing, futur 1er Wing.

Hunter F.4 CF-100 F-104G

En mai 1949, la 349e escadrille est la première unité de la toute jeune Force Aérienne à être équipée du Gloster Meteor F.4, son premier jet, sur lequel elle se fait la main avant de percevoir des Meteor F.8 plus performants au printemps 1953. Quatre ans plus tard, le Meteor, devenu obsolète, est éclipsé par le Hunter F.4. La 349 devient supersonique. Mais le bel oiseau d'Hawker n'y fait qu'un bref passage. Après onze mois d'opération, l'unité est prête à accueillir en mars 1958 sa nouvelle monture, l'Avro CF-100 Canuck. Le biréacteur biplace de conception canadienne dénué de canons mais armé de roquettes est le premier chasseur tout temps de la Force Aérienne.

F-16AM - FA-106 F-16A - FA-55 F-16A - FA-16

Début novembre 1963, le temps n'est déjà plus aux roquettes mais aux missiles et la 349 entame sa transformation sur le légendaire F-104G, chasseur de classe Mach 2. Elle est opérationnelle sur Starfighter dès le mois de juin de l'année suivante. Les années 60 et 70 sont rythmées par les QRA et les vols stratosphériques.

F-16A - FA-66 (Décoration unique) F-16AM - FA-117 F-16A - FA-46

Le 26 janvier 1979, le premier F-16 se pose à Beauvechain. Une nouvelle ère s'ouvre pour le 1er Wing et pour la 349e escadrille qui devient la première unité de l'OTAN opérationnelle sur Fighting Falcon le 7 janvier 1981. Entre cette date et le 4 mars 1996, elle assure ses missions de défense aérienne depuis Beauvechain. La dissolution du 1er Wing entraîne son déménagement vers la base de Kleine-Brogel où elle intègre le 10e Wing tactique. La modernisation progressive du F-16, et notamment le programme MLU, modifie également la palette de ses missions. La 349 est aujourd'hui une unité multirôle capable de mener aussi bien des opérations de défense aérienne que des missions air-sol, de jour comme de nuit, au moyen de munitions de précision.

Les goedendags

C'est le squadron leader Yvan du Monceau de Bergendal, troisième C.O. de l'escadrille, qui a soumis dès 1943 le projet d'insigne d'escadrille aux autorités britanniques. Celui-ci a été approuvé par le roi George VI en août 1944.

De forme classique pour une unité de la Royal Air Force, le "crest" du 349 squadron représente deux "goedendags" entrecroisés, des masses d'armes notamment utilisées en 1302 lors de la bataille des Eperons d'or, remportée par les Flamands et les Wallons contre les troupes du roi de France. Les goedendags sont entourés d'un cercle bleu surmonté de la couronne britannique. Sur le listel est inscrit la devise "Strike hard strike home".

Badge 349 sqn Badge tissu 349 sqn

L'insigne de l'escadrille a figuré, sous différentes formes, sur le capot des Spitfire, sur les nacelles-moteurs ou sous le cockpit des Meteor, sur les nacelles-moteurs des CF-100 et sur l'empennage des F-16.

Appareils utilisés (1946 - ) :
Supermarine Spitfire Mk XVI (1945-1947)
Supermarine Spitfire Mk XIV (1947-1949)
Gloster Meteor F.4 (1949-1953)
Avro Canada CF-100 Canuck (1958-1963)

Texte : Vincent Pécriaux
Photos : (coll.) Vincent Pécriaux, Daniel De Wispelaere, via A. Bar, E. Auspert, M. Barré, E. Lemercinier, G. Famenne, J. Siccard et L. Hanot
Mise en page : Daniel De Wispelaere
Note : Reproduction interdite sans l'accord préalable écrit de leurs auteurs respectifs