AMB
Friday 18 October 2019

DC-4 - C-54A Skymaster

Fin des années 1940, sur les recommandations de la Commission mixte, la Force Aérienne entame la construction d'une base mixte Force Aérienne/Force Terrestre sur le plateau de Kamina, au Katanga. Vu l'ampleur de la tâche et le manque de moyens de communication dans cette partie du Congo belge, l'acheminement du personnel et du matériel ne peut s'effectuer quasiment que par voie aérienne. Les C-47B sont dans un premier temps largement utilisés mais ne sont pas assez rapides et n'ont pas de capacité d'emport suffisante. Il devient vite impératif de trouver des appareils plus performants.

DC-4 - KX-1 - OT-CWU DC-4 - KX-2 - OT-CWV DC-4 - KX-2 - OT-CWV

Le choix de la Force Aérienne se porte sur le DC-4. Deux exemplaires sont achetés d'occasion. Le premier, un ancien C-54A de l'USAAF converti en DC-4 de transport de passagers, est racheté à la SABENA et réceptionné en novembre 1950. Il est rejoint en mai 1954 par un autre exemplaire acquis auprès de la compagnie SAS. Les deux avions sont versés à la 21e escadrille du 15e wing de Melsbroek. Les immatriculations KX-1 et KX-2 leur sont attribuées, ainsi que les codes OT-CWU et OT-CWV.

Grâce à ces deux machines, la liaison Bruxelles-Kamina passe de cinq jours à un jour et demi. Le DC-4 ne constitue toutefois pas la panacée. Le gain recherché reste limité car il ne peut embarquer à son bord que 44 passagers. De plus, l'avion n'est pas pressurisé, ce qui le force à voler à des altitudes relativement basses. Un sérieux handicap pour les équipages confrontés aux orages, fréquents dans les régions tropicales. Pour pallier ces insuffisances, dès 1958 la Force Aérienne va confier ces missions transcontinentales à des DC-6A.

DC-4 - KX-2 - OT-CWV DC-4 - KX-2 - OT-CWV DC-4 - KX-2 - OT-CWV

A partir de ce moment, les deux DC-4 vont être utilisés pour le transport de fret. Ils participeront cependant aux opérations militaires menées au Congo durant l'été 1960. Retirés du service en 1971, le KX-1 sera revendu par l'Administration des Domaines à un acquéreur privé qui tentera, sans succès, de le transformer en restaurant. Il finira quelques années plus tard à la ferraille. Quant au KX-2, il prendra le chemin du Royaume-Uni où il sera d'abord cannibalisé pour ses pièces. Il terminera sa carrière comme cellule destinée à l'entraînement des services incendie.

Caractéristiques techniques
Type quadrimoteur de transport à hélice
Longueur 28,60 m
Hauteur 8,44 m
Envergure 35,81 m
Moteurs 4 Pratt & Whitney R-2000-II de 1.350 cv
Masse à vide 17.338 kg (version passagers) – 16.526 kg (version fret)
Vitesse maximale 440 km/h
Plafond maximal 7.320 m
Distance franchissable 6.840 km (version passagers) – 6.276 km (version fret)
Charge utile 40 passagers ou 50 soldats armés ou 12.950 kg de matériel

Texte : Vincent Pécriaux
Photos : via A. Janssens, G. Alexis, G. Rothheuth et collection V. Pécriaux