AMB
Saturday 7 December 2019

F-16A/B/M

Début des années 70, la Belgique, le Danemark, la Norvège et les Pays-Bas cherchent un successeur au F-104 qui équipe leurs forces aériennes respectives. Leur choix se porte finalement sur le F-16 du constructeur américain General Dynamics. Le 5 mai 1977, le gouvernement belge passe donc une première commande de 116 appareils (96 F-16A monoplaces et 20 F-16B biplaces). Le contrat prévoit que les chasseurs seront fabriqués en Belgique dans les ateliers de la SABCA et de la SONACA, la FN se chargeant du montage des réacteurs Pratt & Whitney F-100 PW-100.

F-16AM - FA 27
F-16A - FA 46
F-16A - FA 69

Les premiers F-16 arrivent au 1er Wing de Chasse Tout Temps de Beauvechain en 1979. La 349ème escadrille est d’ailleurs la première unité de l’OTAN opérationnelle sur ce type d’appareil. Elle est suivie un an plus tard par la 350ème. En 1981, les 35 premiers avions, des Blocks 1 et 5, retournent en usine pour être portés au standard Block 10.

F-16A - FA 103 - 1Sqn
F-16A - FA 03 - 1Sqn
F-16A - FA 10 - 349Sqn

C’est ensuite au tour du 10ème Wing tactique de Kleine Brogel de troquer ses Starfighter pour les nouveaux Fighting Falcon. L’unité de conversion déménage donc de Beauvechain vers la base limbourgeoise qui reçoit progressivement sa dotation en F-16 Block 15, une version caractérisée notamment par des stabilisateurs horizontaux de plus grandes dimensions, nécessaires pour compenser les problèmes de centrage dus à l’emport de charges offensives plus lourdes. Les 23ème et 31ème escadrilles deviennent opérationnelles en 1982 et 1983.

F-16AM - FA 101
F-16BM - FB 20
F-16AM - FA 78

En février 1983, un nouveau contrat est signé. Il porte sur l’acquisition de 44 F-16 supplémentaires (40 monoplaces et 4 biplaces) Block 15 OCU destinés à équiper les 1ère et 2ème escadrilles qui volent encore sur Mirage VBA. Ces appareils sont livrés entre 1987 et 1991. La 2ème devient opérationnelle en 1989 tandis que la 1ère, qui a quitté Bierset pour revenir s’établir à Florennes, atteint ce statut en 1990.

F-16AM - FA 97
F-16AM - FA 124
F-16AM - FA 128 - 2w

Début des années 90, les coupes successives dans le budget de la Défense entraînent une réduction drastique de la flotte qui passe de 160 à 72 avions, plus 18 appareils de réserve. Les F-16 restants sont stockés à Weelde. Une modernisation à mi-vie (Midlife Update) du parc opérationnel est néanmoins décidée ainsi que l’installation d’un système de contre-mesures électroniques passif interne (CARAPACE).

F-16BM - FB 05 - 2e Wing
F-16AM - FA 111 - 10e Wing
f16-fb12_thumb.jpg

En 1996, la dissolution du 1er Wing entraîne le déménagement de la 349ème escadrille à Kleine Brogel et de la 350ème escadrille à Florennes. Chacune de ces deux bases compte à ce moment trois escadrilles opérationnelles. Une situation temporaire puisque le couperet budgétaire s’abattra sur les 2ème et 23ème escadrilles qui seront dissoutes en 2001 et 2002.

Caractéristiques techniques (F-16AM)
Type
chasseur/chasseur-bombardier
Longueur
15,03 m
Hauteur
5,01 m
Envergure
9,45 m
Moteur
1 Pratt & Whitney F-100 PW-220E de 11.300 kgp
Masse à vide
6.607 kg
Masse maximale
14.968 kg
Vitesse maximale
Mach 2 en altitude
Plafond maximal
55.000 pieds
Armement - Charges utiles
- 1 canon interne Vulcan 20mm (550 obus)
- lance-leurres de type AN/ALE-40
- ECM Carapace
- 1 nacelle de brouillage électronique AN/ALQ-131(V2)
- 1 nacelle de reconnaissance MRP
- 1 Désignateur laser AN/AAQ-14 Sharpshooter, AN/AAQ-33 Sniper
- Missilles air-air Sidewinder, AMRAAM,
- Missiles Air-sol AGM-65 Maverick
- Bombes à guidage laser GBU-10 - GBU-12 - GBU-24 - JDAM
- Bombes gravitationnelles Mk 82 de 227 kg, Mk 84 de 907 kg.
- lance-bombes/roquettes SUU-20A

Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere et (collection) Vincent Pécriaux
Note: Reproduction interdite sans l'accord préalable écrit de leurs auteurs respectifs