AMB
Monday 22 July 2019

Fonds de tiroir

1956, rééquipement de la FAéB.

Parade à Brustem en 1956

Au milieu des années 1950, la flotte d'avions de combat de la Force Aérienne atteint son apogée. Elle se compose en effet de pas moins de quatorze escadrilles de chasse réparties en quatre wings, de six escadrilles de chasseurs-bombardiers au sein de deux wings et d'une escadrille de reconnaissance. Cet article, extrait du bulletin d'informations aéronautiques n° 2 de 1956, présente à ses lecteurs les deux principaux fleurons de la FAé que sont à l'époque le F-84F Thunderstreak et le Hunter, les deux jets de combat qui ont fait entrer les aviateurs belges dans l'ère supersonique.

pdfLire le bulletin d'informations aéronautiques n° 2 de 19561.09 Mo