AMB
Monday 22 July 2019

EBBE - 2004 - Visite privée

Mardi 10 août, 9 heures 45. Notre petit groupe passe le corps de garde numéro 2 de la base de Beauvechain où nous sommes attendus pour une nouvelle visite. Le minibus mis à notre disposition nous conduit tout d'abord au simulateur Alpha Jet. A bord, un élève-pilote effectue un vol qui l'emmène à Coxyde et dont nous suivons la progression sur les écrans de contrôle situés dans la pièce voisine.

Simulateur
Simulateur
Simulateur SF-260


Acquis par la Force Aérienne en même temps que les 33 Alpha Jet, le simulateur fonctionne quasiment en permanence. Son remplacement, dicté par la modernisation récente des jets d'entraînement, est prévu mais les deux nouveaux simulateurs prendront le même chemin que les Alpha Jets du 1 Wing et rejoindront Cazaux… Nous nous rendons ensuite près d'un simulateur Marchetti, situé dans un autre local du bâtiment. Contrairement au simulateur de l'Alpha Jet, monté sur verrins, celui-ci est entièrement statique.

Hangar
Insigne 1 wing
Le ST-44 dans le hangar


Il est temps à présent de gagner le parking où sont stationnés les SF-260 de la 5ème escadrille. Plusieurs appareils, qui nécessitent quelques réparations ou entretiens mineurs, dorment au fond du hangar. L'un d'entre eux est porteur de la nouvelle tête de loup qui se retrouvera bientôt sur les dérives de tous les Marchetti.

SF-260 - ST-36
Loup 1 Wing
SF-260 Décoration


Devant le hangar, les avions sont alignés comme à la parade. Déjà, des bruits de moteur se font entendre. Deux Marchetti regagnent leur aire de stationnement. A peine les moteurs sont-ils coupés que les mécaniciens s'affairent à refaire le plein et à effectuer les diverses vérifications d'usage. Il n'y a pas à dire, c'est du service rapide!

SF-260 - ST-22
SF-260 SF-260 - Refuelling
SF-260 - ST-45
SF-260 Ligne
SF-260 - ST-47


En aviation, la sécurité est une préoccupation de tous les instants et rien ne peut être laissé au hasard. Pour nous en convaincre, nous nous rendons à la Section survie pour y recevoir quelques explications sur les procédures d'éjection en Alpha Jet et sur l'équipement de survie contenu dans le coussin de siège du siège éjectable. Nous passons également en revue les parachutes utilisés sur Marchetti et Fouga.

Survie
Survie
Survie


Nous partons à présent vers la ligne Fouga. Sur les dix appareils encore présents sur la base, deux sont à présent utilisés comme stock de pièces de rechange. Les autres sont soit en maintenance, soit à l'abri dans des hangarettes. Malgré leur âge vénérable, leur silhouette étonnante attire toujours les regards … pour quelques mois encore.

CM 170 - MT 26 - Décoration Diables Rouges
CM 170 en Maintenance
CM 170 en Maintenance


Sur le taxitrack, un Alpha Jet rentre au parking et nous rappelle que notre visite n'est pas encore terminée. Nous nous dirigeons vers le hangar où est assurée la maintenance de première ligne des biréacteurs qui équipent les 7ème et 11ème escadrilles. En bout de ligne, devant le bâtiment, on ne peut ignorer l'AT 18 qui se distingue par sa décoration spéciale réalisée pour commémorer les 25 ans des Alpha Jet sous les couleurs noir-jaune-rouge.

Alpha Jet - AT 18 - Décoré
Alpha Jet - AT 18 - Décoré
Alpha Jet - AT 18 - Décoré
A-Jet Maintenance
A-Jet Maintenance
A-Jet Maintenance


Et c'est par l'étonnant et dynamique centre historique du 1 Wing que nous clôturerons notre journée. Nous y découvrirons notamment une nouvelle pièce particulièrement imposante : un missile Nike Hercules arrivé il y a quelques semaines.

Ligne A-Jet
Alpha Jet / T-33
Nike Hercules


Une fois encore, cette visite aura été riche en informations et nous ne pouvons que remercier vivement Jules Dewulf pour ses commentaires avisés et les techniciens avec qui nous avons pu nous entretenir.


Texte : Vincent Pécriaux
Photos : Daniel De Wispelaere et Vincent Pécriaux
Note: Reproduction interdite sans l'accord préalable écrit de leurs auteurs respectifs